• Derniers Articles
  • Derniers Commentaires

Catégorie(s) | Actualité, Buzz, Politique

Nicolas Sarkozy, Ségolène Royal et Zapatero : c’est quoi l’embrouille?

Palais  de l'Elysée - ParisDepuis plusieurs jours, on n’arrête pas d’entendre parler d’une histoire entre Nicolas Sarkozy, José Luis Rodríguez Zapatero et Ségolène Royal. Des mots mal compris? mal interprétés? Puis des excuses… l’occasion de faire un point sur ce début de polémique!

En fait, la polémique démarre suite à la parution d’un article dans le quotidien Libération intitulé « Sarkozy se voit en maître du monde » et résumant un déjeuner à l’Elysée entre Nicolas Sarkozy et une vingtaine de parlementaires de tous bords politiques. Le quotidien rapporte des propos que Nicolas Sarkozy aurait tenus lors de ce déjeuner et notamment concernant José Luis Rodríguez Zapatero, le 1er ministre Espagnol.

Nicolas Sarkozy, selon le quotidien Libération, aurait déclaré au moment du dessert : « Il n’est peut-être pas très intelligent. Moi j’en connais qui étaient très intelligents et qui n’ont pas été au second tour de la présidentielle » en faisant allusion à Lionel Jospin. Les propos ont été démentis par l’Elysée mais l’histoire ne s’arrête pas là car les propos auraient été mal interprétés et le quotidien Libération a tenu à réaffirmer que Nicolas Sarkozy avait défendu Zapatero et que la personne visée par cette phrase était… Lionel Jospin.

Sauf que beaucoup de personnes ont repris les propos hors contexte (la phrase était destinée à Lionel Jospin) et la polémique s’enflamme avec la presse étrangère qui n’hésite pas à se lâcher sur le Président de la République Française . Par exemple, le journal anglais The Guardian a titré « Nicolas Sarkozy’s opinion of fellow leaders: Dim, callow, irrelevant » soit « Stupide, Immature et Hors Propos« .

Mais il n’y a pas que la presse étrangère qui s’est enflammée peut-être, un peu trop vite! Il y a également… Ségolène Royal qui a présenté ses excuses au 1er Ministre Espagnol… ce qui a déclenché une tempête au sein de la classe politique française. Entre les défenseurs de Ségolène Royal et ceux qui se sont excusés pour les excuses de Ségolène Royal, comme l’a fait Jack Lang… on s’y perd dans le monde de la politique.

En tout cas, le principal intéressé de l’affaire finalement… Lionel Jospin s’est contenté de conseiller à Nicolas Sarkozy de « faire très attention même aux off » et Ségolène Royal a décidé de persister dans ses excuses à Zapatero comme le prouve cette vidéo.


Les commentaires sont fermés

Content Protected Using Blog Protector By: PcDrome.