• Derniers Articles
  • Derniers Commentaires

Catégorie(s) | Actualité

Crash Air France AF447 : ça se contredit… encore!

AirFrance.com/Ph Delafosse

AirFrance.com/Ph Delafosse

Il faut bien l’avouer, c’est toujours le grand mystère concernant le crash du VOL 447 d’Air France le 1er juin dernier au milieu de l’océan atlantique. L’Airbus d’Air France qui effectuait la liaison Rio/Paris avec 228 passagers à son bord a disparu au milieu de l’océan. 51 corps ont ainsi été récupérés et plus de 600 pièces appartenant à l’Airbus A330. La ou les causes du crash semblent encore bien mystérieuses 1 mois après ce terrible accident. Le BEA (Bureau d’Enquêtes et d’Analyses) qui est chargé de lever le mystère sur ce qui s’est passé a avancé une information qui contredit la thèse qui était la plus probable jusqu’à présent : « l’avion n’a pas été détruit en vol« . Alors que les informations concordaient pour avancer une dislocation de l’avion en plein vol au dessus de l’océan atlantique, finalement, d’après le BEA, l’avion n’aurait pas pu se détruire en plein vol. Il aurait donc été entier au contact de l’eau. D’après le responsable de cette enquête au BEA, « l‘avion paraît avoir heurté la surface de l’eau en ligne de vol avec une forte accélération verticale. » L’avion aurait donc heurté la surface de l’eau et ne se serait pas disloqué en plein vol.

Une chute brutale de l’appareil et un éclatement lors du contact avec la surface de l’eau mais… pourquoi? La réponse à cette question reste encore très mystérieuse et demeure surtout sans réponse. Les boites noires n’ont toujours pas été retrouvées et ne le seront certainement jamais car les batteries de celles-ci qui émettent un signal de détresse sont, théoriquement, vides. Toutefois, les recherches pour tenter de les retrouver vont se poursuivre jusqu’au 10 juillet. Retrouver les boîtes noires permettrait de savoir ce qui s’est réellement passé à bord de l’A330 d’Air France pour conduire à cette chute brutale dans l’océan Atlantique.

De leurs côtés, les familles des victimes ont adressé une lettre il y a quelque jour au PDG de la compagnie aérienne Air France afin de demander que toute la vérité soit connue et surtout qu’elles puissent avoir des informations directement de la compagnie aérienne et ne pas apprendre toutes les informations sur le crash dans les médias.

Enfin, Le Figaro révèle quelques disfonctionnements entre la France et le Brésil… des informations concernant les résultats d’autopsie des corps retrouvés n’auraient pas été encore transmises au BEA chargé de l’enquête… Une enquête qui s’annonce longue…

Les commentaires sont fermés

Content Protected Using Blog Protector By: PcDrome.