• Derniers Articles
  • Derniers Commentaires

Catégorie(s) | Actualité, Médias, Télévision

Loi Hadopi/TF1 : le salarié licencié n’a pas dit son dernier mot

© Secret Side - Fotolia.com

© Secret Side – Fotolia.com

Le salarié de TF1 licencié pour avoir envoyé un mail à Françoise De Panafieu pour lui expliquer pourquoi il n’était pas d’accord avec la loi Hadopi a été interviewé cette semaine sur la Télévision publique, France 3.

Pour rappel, Jérôme Bourreau-Guggenheim, responsable du pôle innovation web chez TF1 avait envoyé un mail à Françoise De Panafieu pour tenter de lui exprimer son opinion concernant la loi Hadopi. Le mail s’est baladé et s’est finalement retrouvé chez Christine Albanel. Un proche de la ministre de la Culture aurait re-transféré ce mail au service juridique de TF1 ce qui a entraîné le licenciement du salarié. Le proche du ministre de la Culture qui a transféré le mail a été suspendu.

Le principal intéressé de l’affaire, Jerôme Bourreau-Gugghein a été interview sur France 3 afin de pouvoir s’exprimer suite à son licenciement de TF1. Qu’en pensez-vous? Licenciement abusif ou normal de la part de TF1?  Devons-nous exprimer nos opinions et contacter nos politiques élus pour faire part de notre avis ou devons-nous laisser les politiques gérer seuls les dossiers? C’e sont  finalement toutes les questions que peut se poser cet ex-salarié de TF1.

Il s’exprime sur France 3 : « J’ai pris le temps d’écrire, j’ai pris le temps de faire part de mes opinions et au final, je n’ai reçu aucune réponse de Françoise De Panafieu au sujet de cette lettre. La seule réponse, c’est de la part de ma direction. Je me pose donc la question de savoir comment un député peut encore être à l’écoute de ses citoyens s’il se permet de transmettre un courrier au ministère qui ensuite va le retransmettre à mon employeur. Moi je me pose la question de savoir si la prochaine fois je pourrai écrire à mon député sans risquer de perde mon emploi.

Le salarié licencié attend une Françoise De Panafieu : « J’attends la confirmation que l’on peut exprimer une opinion sans perdre son emploi!« .

Répondra répondra pas?

Regardez le passage en vidéo de son interview sur France 3


1 Commentaire pour “Loi Hadopi/TF1 : le salarié licencié n’a pas dit son dernier mot”

  1. Hadopi dit :

    Ah ah
    Les paries sont lancé mais répondra pas a mon avis.

Trackbacks/Pingbacks


Content Protected Using Blog Protector By: PcDrome.